depositphotos_8553804-stock-photo-good-news-announcement-message-words.webp

D’année en année, le montant des pourboires diminue » : le constat amer dans les bars et restaurants

FireShot Capture 1143 - Evenements - Radio Scoop - www.radioscoop.com.jpg
d-annee-en-annee-le-montant-des-pourboires-diminue-le-constat-amer-dans-les-bars-et-restau

Alors que la baisse du pouvoir d’achat se fait sentir au quotidien dans bon nombre de ménages, les professionnels de la restauration font le constat de conséquences de mauvais augure en amont de la saison estivale. Premier indicateur : les pourboires, déjà en baisse, qui se raréfient.

D’année en année, le montant des pourboires diminue, c’est une évidence. Et ces derniers temps, c’est une tendance qui s’accentue. » Sophie travaille depuis 20 ans dans la restauration et ce mercredi matin, au comptoir de ce café-restaurant du centre-ville de Valence, elle fait le même constat que ses confrères des autres établissements de la ville-préfecture de la Drôme. « Les habitués laissent souvent 50 centimes, un euro, mais dernièrement, on a constaté que pour les autres clients, c’est de moins en moins le cas. Pour les touristes, c’est encore pire : avec le paiement sans contact, on n’a plus rien ! »

30 euros de pourboire contre 45 à 47 euros...

Valence : pour que la mobilité ne soit plus un frein à l’emploi
title-1657111017.jpg

Depuis 28 ans, Méca services permet aux jeunes et aux personnes à faible revenu de se rendre sur leur lieu de travail, grâce à la location et l’entretien à bas coût de véhicules. Depuis peu, elle a ajouté les voitures aux scooters, et se lance même dans l’électrique.

La mobilité est l’un des freins principaux à l’accès au travail », souligne Michel Jourde. Le président de Valence services se désole que certaines personnes ne puissent pas reprendre un emploi parce que l’entreprise n’est pas desservie par les transports en commun ou parce qu’elles ont des horaires décalés. C’est pourquoi, depuis quelques années, l’association a fortement développé son garage solidaire, Méca services, créé en 1994.

« Au début, on ne faisait que de la location de scooters, puis on a commencé à mettre des voitures à disposition il y a cinq-six ans, en partenariat avec une autre association qui en était propriétaire.

title-1656955364.jpg

Le traditionnel feu d’artifice sera tiré du parc Saint-Romain. Le rendez-vous est donné à partir de 22 h 15. Au programme : 20 minutes de pyrotechnie orchestrée par Alexandre Gonnin, directeur artistique de la société Unic SA. 

Après deux années d’abstinence, « On a un grand plaisir de revenir et nous sommes dans les starting-blocks pour réaliser le spectacle attendu par les Romanais et les Péageois, s’enthousiasme Patrick Gonnin, et le choix de tirer le feu du quartier Bellevue nous permet de pouvoir proposer un spectacle à 180°, visible des quais de Romans et de Bourg-de-Péage.

870x489_195787-i2veig6xjm-whr.webp

Plus de 5 000 habitants de Drôme et d'Ardèche se sont fait injecter une dose de rappel de vaccin contre le covid en une semaine début juillet. La demande augmente en parallèle de la hausse des contaminations.

La semaine du 27 juin au 3 juillet, 2 897 personnes se sont fait vacciner dans l'ensemble de la Drôme, 2 291 en Ardèche. Trois semaines avant, elles étaient 1043 en Drôme, et 679 en Ardèche. Les chiffres ont bondi. Les taux d'incidence frôlent désormais les 1 000 cas pour 100 000 habitants dans les deux départements.

Le centre de vaccination de Romans ferme vendredi 8 juillet. "Lundi, il ne restait pratiquement plus de créneaux" indique la secrétaire qui prend les rendez-vous, Isabelle, "ça a pris beaucoup d'ampleur depuis la semaine

dernière". Le centre de Romans fermera le 8 juillet, celui de Crest le 15. Ensuite, les 200 médecins, infirmières et pharmaciens drômois qui vaccinent contre le covid devront prendre le relais.